Claude GORETTA

8bREALISATEUR0Suisse
† 21-02-2019 – Genève, Suisse, 89 ans.

Cinéaste, il était aussi réalisateur à la télévision, producteur et scénariste. Il a tourné près de quarante films. Proche de Alain Tanner avec qui il avait travaillé aux archives du British Film Institute, à Londres. Il avait reçu le Prix du Jury au Festival de Cannes pour son film « L’Invitation » (1973) avec Jean-Luc Bideau. Son film le plus connu est incontestablement « La Dentellière« , réalisé en 1977, avec Isabelle Huppert. Le Festival de Cannes lui décernera cette année-là le prix du Jury OEcuménique.
RTBF.bephoto DR sur L’Est Eclair
google

Publicités

Bruno GANZ

8bACTEUR0Suisse
† 16-02-2019 – Zürich, Suisse, 77 ans.

L’un de ses premiers pas au cinéma se fait en 1975 dans un film d’Eric Rohmer, « La marquise d’O… » dans lequel il joue un comte russe, puis l’année suivante dans le retentissant « L’Ami américain » de Wim Wenders. Il a ensuite joué dans plus de 120 rôles, sous la direction de réalisateurs comme Werner Herzog, Peter Handke, Jonathan Demme, Alain Tanner, Theo Angelopoulos, Barbet Schoeder, Ridley Scott, Atom Egoyan, Volker Schlöndorff, Terrence Malick et Francis Ford Coppola.
France Info – photo
google

Jean MOHR

2

PHOTOGRAPHE SUISSE
† 04-11-2018 – Genève, Suisse, 93 ans.
0Suisse
Il consacrera presque l’entièreté de sa carrière à documenter l’exil et à contrer le racisme. Il devient photographe de presse au début des années 1950, après une première experience dans la publicité et l’humanitaire, des études d’économie puis de peinture. Il collabore avec de nombreuses organisations internationales, photographiant les victimes de guerre ici, les affamés là-bas. Ses images en noir et blanc, au cadrage et à la lumière toujours très travaillés, le caractérisent.

source et suite sur Le Temps.chphoto © Laurent Gillieron pour Keystone

Inge BORKH

1Chanteuse lyrique suisse
† 26-08-2018 – Stuttgart, Allemagne, 97 ans.

D’origine allemande, grande interprète des rôles de Salomé et d’Elektra de Richard Strauss, elle a marqué les scènes de son expressivité dramatique. Elle s’installe en Suisse en 1935, en raison des origines juives de sa famille. Après des études de chant à Milan, elle démarre sa carrière dans Le Baron Tzigane de Johan Strauss fils, avant de se produire sur les scènes du monde entier. En 1952 elle est invitée à chanter à Bayreuth, dans L’Or du Rhin et La Walkyrie et elle interprète pour ses débuts au Metropolitan Opera de New York en 1958 celle qui deviendra l’un des deux plus grands rôles de sa vie, Salomé, dans l’opéra de Strauss, l’autre rôle qui a marqué sa carrière étant celui d’Elektra.

source © France Musiquephoto   
0Suisse