Lise PAYETTE

1Politicienne et féministe québecoise
† 05-09-2018 – Montréal, Canada, 87 ans.

 » Unique femme dans le premier gouvernement de René Lévesque, de 1976 à 1981, elle tenait, à une époque où ce n’était pas une évidence, à se faire appeler « Madame la ministre ». Même bref, son passage en politique a contribué de façon significative à l’avancement des femmes. Première ministre responsable de la Condition féminine, Lise Payette a notamment contribué à faire reconnaître l’égalité entre les femmes et les hommes devant la loi, à créer des centres d’hébergement pour femmes en difficulté, à mettre sur pied le Conseil du statut de la femme et à faire adopter des lois sur les congés de maternité et les pensions alimentaires… »

source Ici Radio Canadaphoto© Karine Dufour – 2016, Radio Canada
0Quebec

Publicités

Gilles PELLETIER

1Comédien, metteur en scène québécois
† 05-09-2018 – Montréal, Québec, 93 ans

« Après avoir enchaîné de grands classiques du théâtre (Shakespeare, Racine, Pagnol), il se glisse dans la peau du capitaine Aubert dans le téléroman Cap-aux-Sorciers, de Guy Dufresne, puis dans celle du caporal Gagné dans RCMP, diffusé un peu partout dans le monde. Il s’est aussi retrouvé sur le plateau de grands réalisateurs hollywoodiens : celui d’Otto Preminger pour La treizième lettre (The 13th Letter – 1950) et celui d’Alfred Hitchcock pour La loi du silence (I Confess – 1953). Au début des années 1960, il fait le saut en France, où il joue dans les séries Chevalier Tempête et Les Compagnons de Jéhu. Puis, en 1966, il se rend sur Broadway, à New York, avec la comédie musicale P.S. I Love You,avec Geraldine Page…. »

source Ici Radio Canadaphoto sur memoria.ca © DR
0Quebec

Albert MILLAIRE

1millaire  Comédien québécois
† 15-08-2018 – Québec 83 ans.

Il a fait ses débuts sur les planches en 1956 et consacrera toute sa vie au théâtre. Un des plus grands acteurs à la voix inoubliable, du drame à la comédie, son registre était infini. Dans du Molière, du Shakespeare, du Lorca, du Rostand ou du Brecht, il a joué les plus grands rôles, dans des pièces comme Lorenzaccio, Mère Courage, Tartuffe, Hamlet, Le Mariage de Figaro, Amadeus, Le Misanthrope ou encore Urfaust. Il a aussi signé la mise en scène de plusieurs pièces, dont Les Sorcières de Salem, Le Temps Sauvage, Rhinocéros, Les Grands Soleils, Bilan, La Guerre, yes Sir!, Jules César et La Main qui passe. À la télévision, il a participé au fil des décennies à plusieurs émissions : D’Iberville, Le Volcan tranquille, Juliette Pomerleau, Le Coeur a ses raisons et Le Sorcier. Au cinéma, on a pu le voir notamment dans les films Aurore, Sur le seuil, À corps perdu et J’en suis! Il était récipiendaire de nombreux prix.

source Ici Radio Canada – photo © Fred Chartrand/La presse canadienne.
0Quebec

Daniel PILON

1pilon.PNGActeur québécois
† 26-06-2018, Montréal, Québec, 77 ans.

Il a fait ses premiers pas au cinéma en 1968 et à la télévision à la fin des années 1970. Acteur de renom, il a tourné dans une quarantaine de films et une trentaine de productions télévisées. Dans son tout premier film, Play Dirty, un film de guerre réalisé par André de Toth, un réalisateur américain d’origine hongroise, il joue un militaire en compagnie de Michael Caine. Il fait partie en 1969 de la distribution du film La Voie lactée, de Luis Buñuel. Il participe aussi en 1971 au film Malpertuis, de Harry Kumel, avec Orson Welles, Mathieu Carrière et Michel Bouquet. Daniel Pilon poursuit sa carrière aux États-Unis dans les années 1980, où il jouera dans des centaines de films pour la télévision, notamment dans les séries Ryan’s Hope, Days of Our Lives et Dallas.

source Ici Radio Canadaphoto © DR sur TV Confidential
0Quebec

Louise VIGER

1vigerSculptrice québécoise.
† 19-06-2018 à Montréal, Québec à 78 ans.

L’artiste réputée a connu une carrière foisonnante. Parmi ses thèmes de prédilection, l’être humain et sa condition. Elle a réalisé plusieurs expositions individuelles au Québec, notamment au Musée d’art contemporain de Montréal et au Musée national des beaux-arts du Québec. Elle a collaboré à de nombreuses oeuvres collectives, dont Seeing in Tongues — Le bout de la langue et Femmes artistes du XXe siècle au Québec. Elle est également reconnue pour la quinzaine d’oeuvres d’art public qu’elle a confectionnées. Parmi elles, Voix sans bruit, qu’on peut voir à la Grande Bibliothèque de Montréal, Des lauriers pour mémoire, conçue en hommage à Jean Duceppe, et Une architecture d’air, installée à l’entrée de la Plaza Saint-Hubert.

source Le Devoir.com -extraits © Marie-Lise Rousseau  – photo DR sur Montreal Gazette
0Quebec